Mais non, les moustiques ne peuvent pas transmettre le VIH.

En effet, ils ne réinjectent pas le sang d’une personne à l’autre. Il n’y a donc rien à craindre.